Adding life to years
Text size:

Combat older people’s isolation during Covid-19 epidemic / Lutter contre l’isolement des personnes âgées pendant l’épidémie de Covid-19

In France, a think tank about how to combat older people’s isolation during this health crisis has been created by the Ministry of Health and Social Inclusion. The Francophone Network of Age-friendly Cities (FNAFC) is an active contributor to this think tank, while it continues to be an observatory of territories and to highlight local initiatives.
Because of its close contact with inhabitants, cities seem to be the key structures to identify and support fragile or dependent older people living at home. Cities can easily identify and coordinate actions that need to be implemented to enable people to live as well as possible during containment.

The FNAFC develops its reflection around a « typical day » gathering older people’s essential needs. It identifies the good practices initiated by its members and organises exchanges between cities via videoconferences.
Here are some examples of French cities’ initiatives:

Eat :

  • Shopping delivered at home by volunteers or shopkeepers;
  • Easy subscription to home meal delivery;
  • Initiatives of some supermarkets: first open hour dedicated to people aged 70 or more, priority checkouts dedicated to older people, possibility to order shopping by phone, essential products available at reduced prices for older people since the beginning of the crisis.

Social links :

  • Volunteers or municipal professionals call older people;
  • Information to older people and their relatives about digital tools to stay in touch;
  • Messages to close relatives broadcast on radio;
  • Think about how to organise family visits in retirement homes while respecting strict sanitary rules.

Ask for help :

  • Web platform to organise solidarity;
  • Posters to promote solidarity between neighbors;
    Coordination by phone of solidarity between inhabitants by municipal professionals.

Leisure :

  • Online videos to practice sport, cultivate or entertain at home;
  • Home books delivery.

Medical care :

  • Home medicines delivery by associations, pharmacies or municipal police.

Being safe and secure :

  • Distribution of flyers against fraud.

Find out more information about French age-friendly cities on our website.

 

En France, le ministère des Solidarités et de la Santé a créé un groupe de réflexion sur la prise en compte de l’isolement des aînés en cette période de crise sanitaire. Le Réseau Francophone des Villes Amies des Aînés (RFVAA), qui continue à exercer ses missions d’observatoire des territoires et de valorisation des initiatives locales, contribue activement à cette mission ministérielle.
Au vu de sa proximité avec les habitants, la commune apparaît comme un échelon à privilégier pour faciliter le repérage et le soutien des aînés fragiles ou dépendants vivant à domicile. Elle peut recenser, faciliter et coordonner les actions à mettre en place pour permettre à chacun de vivre le mieux possible cette situation de confinement.

Le RFVAA propose un mode de réflexion articulé autour d’une « journée type », c’est-à-dire autour des besoins essentiels des aînés. Il recense ainsi les bonnes pratiques des adhérents sur chacun des points et organise des visioconférences pour leur permettre d’échanger.
Voici quelques exemples des pratiques menées en France :

Se nourrir :

  • Livraison de courses à domicile par des bénévoles ou par les commerçants
  • Facilitation de l’inscription au service de portage de repas
  • Certains supermarchés ont réservé la première heure après l’ouverture à leurs clients de plus de 70 ans, d’autres réservent des caisses prioritaires aux aînés ou leur permettent de commander leurs courses par téléphone. Enfin, certains proposent depuis le début de la crise des paniers avec des produits de première nécessité a petits prix pour les personnes âgées.

Créer du lien :

  • Mise en place d’une veille téléphonique par des bénévoles ou des professionnels de la collectivité
  • Recensement des outils technologiques visant à soutenir le lien social pour diffusion aux aînés et aux familles
  • Diffusion de messages aux proches grâce à la radio
  • Organisation d’un fléchissement des mesures de confinement dans les maisons de retraite pour permettre la visite des familles dans des conditions très encadrées

Demander de l’aide :

  • Mise en ligne de plateformes web de solidarité et d’entraide
  • Création d’affiches à coller en bas des immeubles pour faciliter les solidarités de voisinages
  • Mise en place de plateformes téléphoniques municipales pour faciliter l’entraide entre habitants

S’occuper :

  • Mise en ligne de vidéos pour pratiquer une activité physique à domicile, se cultiver et se divertir
  • Portage de livres à domicile

Se soigner :

  • Livraison de médicaments par une association, par une pharmacie ou par la police municipale

Être en sécurité :

  • Diffusion de flyers « alerte escroquerie »

Retrouvez plus d’informations sur les villes amies des aînés françaises : www.villesamiesdesaines-rf.fr