Adding life to years
Text size:

Angélique Giacomini’s PhD work / Thèse d’Angélique Giacomini

“Adaptation of French society to aging. Growing old nowadays in an Age-friendly city : integration, discrimination and role of public policies”, a thesis written by Angélique Giacomini, Deputy Executive Director of the Francophone Network of Age-friendly Cities and PhD in Sociology

This PhD work aims to analyse the way French cities seize and implement the Age-friendly Cities approach on their territories. Thanks to semi-guided interviews, a second data analysis and active observation, we studied how thirteen French cities decided to implement the Age-friendly Cities approach.

This work of research revolves around ideas about how to combat ageism, about the importance of consulting the inhabitants and of using a cross-disciplinary way of work. Like that, it aims to analyse how French cities adapted their local public policies in coherence with the frame given by the Age-friendly Cities approach, the national policies and  the recommendations of the international bodies, all that linked with an unprecedented demographic context. That way, we have been able to determine some main criteria likely to modify, in depth, the public policies initiated by local authorities, enabling them to go out from a medico-social reasoning of assistance and to get closer to a way of work taking into account older people and considering them as inhabitant and stakeholders of the city.

Carried out thanks to a CIFRE contract (a French agreement allowing passing a PhD while working for a company) within the Francophone Network of Age-friendly Cities, this study was necessary to answer practical objectives related to the adaptation of training offers and support measures for elected representatives and professionals, in charge of the implementation of the Age-friendly Cities approach in the member cities. 

You can read it here (only in French) : These Angelique Giacomini

“Adaptation de la société française au vieillissement. Vieillir aujourd’hui dans une Ville amie des aînés :
intégration, discrimination et rôles des politiques publiques”, thèse rédigée par Angélique Giacomini, Délégué Générale Adjointe du RFVAA et Docteur en sociology

Ce travail de thèse porte sur l’analyse de l’appropriation et de la mise en œuvre de la démarche Villes Amies des Aînés (VADA) par les communes françaises. Sur la base d’entretiens semi-directifs, d’une analyse secondaire de données et de l’observation active, nous avons étudié la façon dont treize communes françaises se sont engagées dans la mise en œuvre de la démarche VADA.

Articulé autour des notions de lutte contre l’âgisme, de consultation des habitants et de transversalité, ce travail de recherche tend à analyser la façon dont les communes françaises ont fait évoluer les politiques publiques locales sur la base de la démarche VADA, en cohérence avec les politiques nationales et préconisations des organisations internationales, dans un contexte démographique inédit. De cette façon, nous avons pu déterminer des critères principaux susceptibles de générer une modification en profondeur des politiques publiques initiées dans les collectivités territoriales, leur permettant de s’extraire d’une logique médico-sociale d’assistance au profit d’une prise en compte et d’une inclusion des personnes âgées en tant qu’habitants et acteurs de la cité.

Réalisée dans le cadre d’un contrat CIFRE au sein du Réseau Francophone des Villes Amies des aînés, cette étude a émergé afin de répondre à des objectifs pratiques quant à l’adaptation des dispositifs d’accompagnement et de formation des élus et professionnels pilotes des démarches.

A lire ici : These Angelique Giacomini

Age-Friendly World