Adding life to years
Text size:

Quimper


Quimper

Committed To Becoming More Age-Friendly

Quimper  France
Print this page City population: 6636026.4 % over 60Joined Network in 2010

Pour notre municipalité l’une des priorités en nous engageant dans la démarche de l’OMS et du réseau francophone était de prendre connaissance de l’évolution démographique de QUIMPER dans les décennies à venir jusqu’en 2040.

 La municipalité de QUIMPER a procédé à une étude démographique qui permet de mieux évaluer les points importants à mettre en œuvre pour favoriser le « bien vieillir » de nos citoyens seniors dans les différentes tranches d’âge qu’ils représentent.

L’observatoire Social Urbain réalisé par la société COMPAS nous a livré en 2014 les constats suivants :

« D’après les projections de populations, le nombre d’habitants âgés de 60 ans ou plus sur Quimper devrait passer de 14 920 en 2010 à 19 630 en 2020 puis 23 270 en 2030. Cela va se traduire par un vieillissement de la population puisque les 60 ans et plus passeront de 23 % à 36 % en 2030. Cette évolution se concentrera plus particulièrement sur la population âgée de 85 ans et plus (+146%) : leur nombre devrait ainsi passer de 1 81O en 2010 à 3 330 en 2020 puis 4 440 en 2030. Cette évolution se concentrera plus particulièrement sur la population âgée de 85 ans et plus (+146%) : leur nombre devrait ainsi passer de 1 810 en 2010 à 3 330 en 2020 puis 4 440 en 2030. Le nombre de retraités âgés de 60-74 ans devrait aussi augmenter sur l’ensemble de la période 2010-2030, ce qui laisse penser que le vieillissement de la population va se poursuivre au-delà de 2030 »

L’estimation de la population âgée sur Quimper permet d’estimer le nombre des personnes âgées dépendantes à 1 630 en 2020 puis 2 340 en 2030 ».

Incitée par l’OMS Quimper est rentré dans la démarche « Villes Amies des Aînés » dès 2010, avant même la création du réseau francophone en 2012.

La première phase de cette démarche, celle du diagnostic a été réalisée en lien avec le laboratoire de sociologie de l’Université de Bretagne Occidentale (UBO) en 2011.

Cette collaboration s’est inscrite dans la continuité de recherches-actions antérieures, menées entre l’Atelier de Recherche Sociologique et la ville de QUIMPER, l’une a porté sur l’isolement des personnes âgées.

Avec l’arrivée de la nouvelle municipalité, la priorité a été de mettre en place des commissions sur le logement, la santé, l’accessibilité, le transport en réunissant des élus, des professionnels, des retraités afin de faire le point sur les actions prioritaires à mettre en œuvre. Le but étant de passer de la phase de diagnostic à la phase de réalisations et des grands projets. Nous avons soumis à notre Maire, Ludovic JOLIVET, trois fiches actions :

  • la première concerne l’accès aux loisirs et à la culture, y compris pour des personnes âgées en situation de perte d’autonomie
  • la seconde consiste à choisir deux micro-quartiers pilotes, l’un s’inscrivant dans une dynamique de développement , l’autre plus défavorisé, le but étant de créer une synergie entre ces deux quartiers en y développant les points forts de la démarche : le logement adapté, les loisirs, l’accessibilité, l’intergénérationnel, l’accès à la santé etc.
  • Le troisième projet consiste à organiser des conférences d’information en octobre 2015 « que représente la démarche de l’OMS et l’importance de cette démarche » puis en 2016 l’organisation d’un « salon des seniors » dont la mission principale sera de sensibiliser les citoyens aux différentes actions à mettre en œuvre afin de favoriser leur « bien vieillir ». La démarche dans laquelle nous nous inscrivons ne peut trouver son plein essor qu’au travers d’une réelle communication entre les citoyens et la cité.

Les enjeux sont considérables à Quimper, une ville proche de la mer où il fait bon vivre. Il faut répondre au mieux à cette population vieillissante mais également prendre en compte celle qui va arriver. Les logements adaptés au vieillissement et l’accessibilité sont des axes essentiels que nous devons poursuivre afin de favoriser la qualité de vie et la bonne santé de nos habitants. Quimper a l’ambition de répondre aux attentes des seniors mais aussi des personnes très âgées. Tous représentent une richesse par leur vécu, la transmission de leur savoir, mais c’est aussi un atout social et économique.

Quelques exemples mis en œuvre depuis que Quimper est rentrée dans la démarche de L’OMS “Ville Amie Des Aînés” :

  • Transports : Projet « se déplacer en toute liberté » en avril 2013 ; amélioration du réseau QUB (handiqub, flexo soirée, adaptation des quais), tarification solidaire
  • Logement : programme d’aide à l’amélioration de l’habitat (45 propriétaires occupants ont bénéficié des aides de Pastel entre 2012 et 2013)
  • Reconnaissance sociale et citoyenneté : participation de personnes retraités aux conseils de quartier
  • Activités associatives et activités professionnelles : soutien financier de la ville aux projets développés par l’Association des Retraités et Personnes Âgées de Quimper
  • Communication et l’information : création d’un guide par la ville de Quimper «  Quimper accompagne les seniors »
  • Service d’aide et de santé : projet d’accompagnement des aidants avec mise en place d’une ligne téléphonique dédiée, d’accueil physique et de formations spécifiques.

Quimper : Ville Amie des Aînés – Rapport février 2012 (Calameo) – Université de Bretagne occidentale

Baseline Assessment
Strategy and Action Plan
Evaluation

Contact

Loading...