Policy - Plan National D'Action Pour La Nutrition II

Date:
2012
End year:
2015
Published by:
Office National de Nutrition
Published year:
2012
Is the policy document adopted?:
Yes
Adopted year:
2012
Type of policy:
Comprehensive national nutrition policy, strategy or plan

Tabs

Goals
Goals, objectives or targets related to nutrition: 

2. Objectifs globaux Les objectifs globaux visent, d’ici 2012 à 2015, à :

(i) réduire la prévalence de la malnutrition chronique (taille/âge<-2ET) chez les enfants de moins de 5 ans, soit de 50,1% à 42,8%,

(ii) contribuer à la réduction de la mortalité des enfants de moins de 5 ans, de 72 pour 1000 naissances vivantes en 2008 à 56 en 2015.

 

3. Objectifs spécifiques De 2012 à 2015, les objectifs visent plus spécifiquement à :

i- Réduire la prévalence de l’insuffisance pondérale (poids/âge<-2ET) chez les enfants de moins de 5 ans, à moins de 28%;

ii- Réduire la prévalence de la malnutrition aiguë (poids/taille<-2ET) à moins de 5%, chez les enfants de moins de 5 ans;

iii-Réduire la malnutrition aiguë sévère (poids/taille<-3ET) à moins de 1%, chez les enfants de moins de 5 ans ;

iv- Réduire la prévalence de l’insuffisance de poids à la naissance (< 2.500 grammes) à moins de 10% ;

v- Augmenter le taux d’allaitement maternel exclusif jusqu’à 6 mois de 51% à 65% et maintenir le taux d’allaitement maternel jusqu’à 2 ans et au-delà, à plus de 98% ;

vi- Réduire la proportion des victimes de l’insécurité alimentaire, de 65% à 43%. Il s’agit des personnes n’atteignant pas le niveau minimum d’apport calorique de 2 300 kilocalories par jour.

 

Axe stratégique1 : La prévention de la malnutrition

1-2- Les objectifs spécifiques

Les objectifs spécifiques relatifs à cette stratégie sont les suivants: De 2012 à 2015 :

 Réduire le taux d’insuffisance pondérale à moins de 28% chez les enfants de moins de 5 ans

 Réduire de 50% à 30 % la proportion des enfants de moins de 5 ans présentant de l’anémie ferriprive, de 66% à 40 % chez les enfants d’âge scolaire et de 35% à 15% chez les femmes enceintes ;

 Réduire la prévalence de l’insuffisance de poids à la naissance (< 2.500 grammes) à moins de 10% ;

 Augmenter de 51% à 65% le taux d’allaitement maternel exclusif.

 

Axe stratégique 2 : La sécurité alimentaire et nutritionnelle

1-2- Objectifs spécifiques

En vue de l’atteinte des objectifs du millénaire pour le développement, le pays s’est fixé de réduire la proportion de la population victime de l’insécurité alimentaire de 65% à 43% d’ici 2015. Cependant, les enquêtes CFSVA auprès des ménages ruraux, ont démontré une détérioration de la situation de sécurité alimentaire des ménages entre 2005 et 2010, avec un taux d’insécurité alimentaire passant de 25% à 35%. Ainsi, l’objectif spécifique auquel contribuera cette stratégie consiste à fixer à 30% le taux d’insécurité alimentaire des ménages ruraux en 2015.

 

Axe stratégique 3 : La prise en charge de la malnutrition

1-2- Objectifs spécifiques :

 Réduire le taux de malnutrition aiguë/globale à moins de 5% chez les enfants de moins de 5 ans, jusqu’en 2015 ;

 Contribuer à la réduction de la mortalité des enfants de moins de 5 ans de 72‰ naissances vivantes en 2009 (EDS) à 65‰.

  

Axe stratégique 4 : Urgences, réhabilitation et développement pour la réduction de risque de la malnutrition

1-2- Les objectifs spécifiques :

Les objectifs spécifiques auxquels contribuera cette stratégie visent à:

 Diminuer le taux de la malnutrition aiguë sévère (poids/taille<-3ET) chez les enfants de moins de 5 ans à moins de 1%;

 Maintenir le taux brut de mortalité à moins de 1 décès par 10 000 habitants par jour et le taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans à moins de 2 décès par jour.

 Atténuer les effets des aléas de catastrophes sur la nutrition par des interventions post catastrophes de relance agricole.

 

Axe stratégique 5 : Coordination et amélioration de l’environnement favorable au développement du secteur nutrition

1-2- Les objectifs spécifiques :

Ce système de coordination et de suivi assurera plusieurs fonctions essentielles pour favoriser la mise en oeuvre du PNAN II dans les meilleures conditions afin d’atteindre les objectifs fixés. Ces objectifs spécifiques visent ainsi à :

 Renforcer la coordination du secteur nutrition ;

 Renforcer le plaidoyer relatif à la communication institutionnelle, la communication éducationnelle au niveau de la communauté et aux partenaires techniques et financiers ;

 Développer la mobilisation et la gestion optimale des ressources financières internes et externes ;

 Appuyer la planification et la programmation du secteur nutrition 

File upload: 
Reference: 

WHO 2nd Global Nutrition Policy Review 2016-2017

Revision log

DateUserLogState
Tue, 08/14/2018 - 11:42engesveenkEdited by engesveenk.published
Mon, 02/19/2018 - 14:39engesveenkEdited by engesveenk.published
Wed, 04/27/2016 - 15:08engesveenkEdited by engesveenk.published
Wed, 04/27/2016 - 14:27engesveenkEdited by engesveenk.published
Wed, 04/27/2016 - 11:40engesveenkEdited by engesveenk.published
Wed, 04/27/2016 - 11:38engesveenkEdited by engesveenk.draft
Wed, 04/27/2016 - 09:17engesveenkEdited by engesveenk.draft