Policy - Contribution sur les boissons contenant des sucres ajoutés (Excise duty on drinks with added sugar and artificial sweeteners)

Date:
2012
Published by:
Government
Published year:
2011
Is the policy document adopted?:
Yes
Adopted year:
2011
Adopted by:
Government
Type of policy:
Legislation relevant to nutrition

Tabs

Legislation Details

In 2012, the government introduced an excise duty on drinks with added sugar and artificial sweeteners, including sodas, fruit drinks, flavoured waters and ‘light’ drinks. The tax is around 11 euro cents per 1.5 litres of soda and used to raise revenue for the general budget.

Summary obtained from the WCRF International NOURISHING Framework website. http://www.wcrf.org/policy_public_affairs/nourishing_framework/food_pric...

Reference: 

This action is included in the World Cancer Research Fund (WCRF) International Food Policy Framework for Healthy Diets NOURISHING as an example of actions for "Health-related food taxes": http://www.wcrf.org/policy_public_affairs/nourishing_framework/food_pric...

Further notes: 

Exposé des motifs: La mesure proposée consiste à créer une contribution spécifique frappant les boissons contenant des sucres ajoutés. Cette contribution s’inscrit dans le cadre du plan national nutrition santé publique qui promeut une alimentation équilibrée comme composante essentielle de la santé publique. Le montant de la contribution envisagée, qui s’élève à 3,58 € par hectolitre de boisson, vise, en augmentant le prix de ces produits, à dissuader le consommateur et à l’orienter vers d’autres types de boissons. Les produits concernés par la contribution sont les jus de fruits contenant du sucre ajouté , les eaux sucrées et les sodas, quel que soit leur circuit de distribution. Les produits qui nécessitent une transformation réalisée par le consommateur avant d’être bus (boissons en poudre comme le café ou des préparations pour le petit déjeuner, sirops,…), qui sont moins susceptibles d’être consommées en grande quantité, ne sont pas concernés par la contribution. Il en va de même du lait et de la soupe, qui sont une composante nécessaire d’une alimentation équilibrée. Le produit de la contribution est affecté au régime général d’assurance maladie, sur lequel repose le financement des politiques de santé publique.

Exposé des motifs obtained from the Assemblée Nationale Website: http://www.assemblee-nationale.fr/13/projets/pl3775.asp#P4343_296749

Revision log

DateUserLogState
Tue, 09/18/2018 - 15:50engesveenkEdited by engesveenk.published
Tue, 09/18/2018 - 15:07engesveenkEdited by engesveenk.draft
Tue, 09/18/2018 - 14:53engesveenkEdited by engesveenk.draft
Wed, 05/28/2014 - 09:52JJEdited by JJ. Draftdraft